Rallies
(Archives)

Rallies
(Archives)

"SAS 2018" : un formidable raid en Jeep SAS dans le Morvan (5 - 13 mai 2018)

 May 5, 2018, 8:48 a.m. par ahdf
 Vu : 1313 fois

© Panzer Patt

 

Le Morvan, région sauvage de la Bourgogne, a été le théâtre d’un raid exceptionnel pour des collectionneurs de véhicules WW2. Un passionné natif du secteur, David Collin, en est le principal organisateur, épaulé par Alain Palierne, d'Aix-en-Provence. Ce raid aura nécessité un an de préparation ! Pas de club ou d'association au départ mais, en points communs, des copains, une passion et l'envie de « faire un truc » sortant totalement de l’ordinaire.

Le départ de l’aventure – car c’en serait une qui aura rendu leurs lettres de noblesse à la Jeep et aux SAS – est fixé aux environs de Gueugnon pour 9 jours, 8 nuits avec 7 Jeep et 13 passionnés (10 Français et 3 Belges), tout cela en tenue et équipement des SAS français. L’idée ? Un road trip sur les traces de combats menés par des SAS de la France Libre venus aider les maquis de résistance de la région, entre juin et septembre 1944.

Pas triste, le défi... Nous nous apprêtions à parcourir environ 750 km en Jeep dans la région, en grande partie sur des pistes, des chemins forestiers et agricoles autorisés à la circulation (du moins sur la carte parce que lorsque nous allions nous trouver sur place... Oh, God !). La trop modeste sélection de photos ci-jointes donne une toute petite idée des difficultés rencontrées... et du plaisir éprouvé à les surmonter.

Chaque soir, nous avons installé un bivouac en pleine nature. Il s’agissait de remettre en état les hommes et les Jeep fortement mis à l’épreuve au fil de journées bien remplies. Des techniques de franchissement ont été nécessaires sur bon nombre de passages accidentés, inondés, escarpés, recouverts de végétation, etc. A bien des reprises, l'aide physique et mécanique des amis a été combinée pour s’extirper de situations délicates. Toujours dans la bonne humeur et le plaisir.

En autonomie quasi complète, le groupe a profité au maximum de cette splendide région et d'un temps exceptionnel. Trichant peut-être un peu avec l’authenticité historique, nous avons effectué quelques incursions dans les communes afin de nous ravitailler : Autun, Château-Chinon, Laives, Beaubery... A Sennecey-le-Grand, nous avons été invités par la mairie à participer aux cérémonies du 8 mai 1945, en présence des autorités et de la population. On ne vous raconte pas le succès remporté par notre participation... Nous avons pu visiter le petit mais très intéressant musée international des SAS ouvert dans cette localité. D'autres visites de musées étaient au programme à Sivignon, à Montsauche-les-Settons, ainsi que celui de Saint-Brisson, dédié à la résistance dans le Morvan.

Dans les communes et lieux-dits traversés par notre raid, après la grande surprise systématique de nous voir débouler en Jeep avec tout notre attirail, un accueil aussi touchant qu’enthousiaste nous a été réservé par les habitants. Des contacts ont été noués pour élaborer de futurs projets d’un intérêt comparable.

Sur notre trajet, plusieurs maquis étaient au programme : le Maquis Socrate à Anoste, le Maquis Bernard à Ouroux-en-Morvan et le Maquis Louis à Larochemillay. Des lieux et des acteurs de la résistance courageusement menée contre l'envahisseur nazi où bon nombre de jeunes et moins jeunes ont fait le sacrifice de leur vie pour la liberté et la patrie.

De cette aventure jalonnée d'expériences et d’immenses satisfactions de diverses natures, les liens d'amitié se sont renforcés entre nous. Au dernier jour déjà, l'envie d'une prochaine édition de la « Sasserie » était dans la tête de tous ! Nous aurons appliqué la devise des SAS durant toute cette aventure : « Qui Ose Gagne ! ».

Olivier BERQUET

Photos © Panzer Patt et Olivier Berquet